Actualité handicap

Muriel Pénicaud, ministre du travail : « Nul n’est inemployable »

Vivre FM - 16 janvier, 2018 - 19:15

Adieu les contrats aidés. Pas assez efficaces, pas suffisamment formateurs. Les contrats aidés seront bientôt remplacés par un « parcours emploi compétences ». Retenez bien la formule car il faudra s’y habituer. Pour bénéficier de subventions et mettre en place ces parcours, les employeurs devront désormais s’engager sur la formation et les bénéficiaires devront acquérir des compétences. Jusqu’ici les contrats aidés avaient aussi cette obligation, mais la contrainte était floue les règles concernant la partie formation des contrats n’étaient pas suffisamment contraignantes. Ainsi, en fin de contrat, la personne ne pouvait pas toujours justifier de nouvelles compétences. Il faudra maintenant dire dès le début du contrat, quelles compétences on va apprendre et comment.

 

Jean-Marc Borello le dirigeant du groupe SOS, association qui gère des structures d’insertion partout en France a remis ce mardi 16 janvier un rapport à la ministre du travail sur le sujet. « On s’intéresse aux parcours des individus et pas à la multiplication des dispositifs, assure Jean-Marc Borello, l’employeur a une vraie responsabilité et c’est son projet qui va être évalué, au même titre que le projet de la personne. » Les nouvelles règles mises en place veulent renforcer le dispositif. « Si l’employeur n’a aucun projet d’insertion et qu’il s’agit simplement d’avoir des emplois précaires qui lui coûtent moins cher, effectivement il ne sera plus habilité à utiliser les emplois en question. »

 

"Avoir un accompagnement de qualité"

L’objectif du gouvernement est de permettre aux personnes qui bénéficient de ces nouveaux contrats de retrouver un emploi durable. C’était un des reproches fait aux contrats aidés : les personnes retrouvaient trop souvent le chômage à l’issue de ce contrat. L’objectif du gouvernement est de favoriser l’emploi durable. Muriel Pénicaud, la ministre du travail est déterminée. « Les parcours emploi compétence permettront d’avoir ce triptyque, c’est-à-dire situation en travail, réel, la formation et l’accompagnement, explique-t-elle, et c’est pour cela que l’on peut viser un taux d’insertion plus élevé. »

 

Les nouveaux parcours emploi compétences bénéficieront de soutien financier de l’état mais ne seront pas ouverts aux entreprises privées. « L’idée est de sélectionner des employeurs associatifs et des collectivités locales qui sont en mesure de vraiment avoir un accompagnement de qualité, affirme la ministre du travail, et qui permet un retour durable à l’emploi à un beaucoup plus grand nombre de personnes que dans les contrats aidés. »

 

Le gouvernement veut donc moins de contrats mais de meilleure qualité

Catégories: Actualité handicap

Humour sur le handicap mental, le comte de Paris saisit le CSA

Vivre FM - 15 janvier, 2018 - 15:02

Il aurait pu devenir comte de Paris. François d’Orléans est mort dans son sommeil dans la nuit du 30 décembre. Le fils aîné de la branche orléaniste, une des deux familles qui revendique le trône de France était lourdement handicapé mental. Quand Laurent Ruquier annonce ce décès sur le plateau des Grosses têtes sur RTL ce 2 janvier, les chroniqueurs ont multiplié les blagues potaches sur le handicap intellectuel du prince.

Une blague de Michelle Bernier

Laurent Ruquier précise que François de France, le disparu, avait « un petit problème mental », ce qui provoque des rires et ce commentaire d'une chroniqueuse : « On l’a échappé belle ! ». Et l’animateur de poursuivre avec une question : « Vous croyez qu’il va y avoir du monde sur les Champs-Elysées ? ». Elie Semoun prend alors une voix trainante comme pour imiter une personne handicapée mentale : « Y a tous ses copains qui vont venir le voir ». Et de conclure avec la même voix « Je l’aimais bien Louis-Philippe. J’aurais voulu qu’il soit roi de France ». Puis Michelle Bernier enchaîne avec une blague sur trois naufragés réunis sur une île déserte, « un père de famille, un banquier et un… ». La comédienne cherche ses mots sous les rires de l’équipe des Grosses têtes. « Un handicapé mental, pour dire les choses comme elles sont », souffle Ruquier.

Un handicap lié à la toxoplasmose

Henri d’Orléans, le comte de Paris a décidé de saisir le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Le 13 janvier le CSA confirme avoir été sollicité. François d’Orléans est né en 1961. Son handicap intellectuel est lié à la toxoplasmose, une maladie contractée par sa mère durant sa grossesse. Un autre des enfants de la fratrie souffre de ce handicap.

Catégories: Actualité handicap

«Beyond seeing » la mode vue par les aveugles

Vivre FM - 15 janvier, 2018 - 09:47

Du 18 au 28 janvier, Beyond Seeing (Au-delà du regard) s’installe au WIP La Villette. « Une exposition itinérante, interactive et multi sensorielle » autour de la mode et du design avec un défi de taille, utiliser tous les sens sauf la vue. Il s’agit ici de faire prendre conscience aux participants qu’il est possible de créer et d’apprécier les deux autrement qu’avec le regard. En coopération avec le Goethe Institut et des écoles de mode et d'art d'Allemagne, de France, de Belgique et de Suède, l’exposition se présentera sous forme d’ateliers interactifs (tactiles, olfactifs, gustatifs mais aussi corporels avec le théâtre et la danse). « Il va se passer plein de choses, par exemple un atelier graffe en braille, un atelier avec une styliste non voyante, moi aussi je vais faire mon atelier danse les yeux fermés » explique Fabienne Haustant, danseuse professionnelle.

 

Un long projet de 2 ans 

Pas moins de deux ans ont été nécessaires pour créer et finaliser l’exposition Beyond Seeing. Une période où toutes les organisateurs ont pu échanger. « C’est un très beau projet, nous avons essayé de trouver le meilleur moyen de pouvoir expliquer comment nous, déficients visuels, pouvons penser mode, penser architecture, penser design », raconte Fabienne Haustant. Un travail sur le long terme, riche également en rencontre. La France, la Belgique, la Suède, la Suisse ou encore l’Allemagne se sont unis pour permettre à l’exposition de voir le jour. « Cette exposition est positive, et c’est très important, elle montre que nous handicapés ne sommes pas pauvres mais que bien au contraire nous sommes des rayons de soleils, confie Fabienne Haustant, on a certes un handicap mais on va super bien et on est super rayonnant, merci au Goethe Institut »

L’inauguration de l’exposition Beyond Seeing a lieu jeudi 18 janvier à partir de 19 heures avec un concert et des performances artistiques.

 

Pour plus d'informations :

Exposition Beyond Seeing « Au-delà du regard »

Au WIP La Villette du 18 au 28 janvier

Entrée Libre

Inscription aux ateliers indispensable – programme disponible sur le site de la Goethe Institut

Pour s’y rendre : MÉTRO : Ligne 7 / | BUS : Ligne 139, 150, 152 | TRAM : Ligne 3b

 

Catégories: Actualité handicap

Fabienne Haustant : « Dans mon handicap la danse est nécessaire »

Vivre FM - 15 janvier, 2018 - 09:46

Danser, c’est toute l’histoire de sa vie. Depuis son plus jeune âge, Fabienne Haustant le sait, elle veut danser. Atteinte d’un handicap visuel, elle persévère dans sa passion. « Au départ j’ai regardé les associations qui proposaient des cours de danse pour les personnes malvoyantes mais je n’étais pas satisfaite de ce que j’avais trouvé. » explique-t-elle

Trop de cours de danse en duo, Fabienne Haustant n’en veut pas. C’est pour cela qu’elle a débuté avec des cours de danse lambda. Même si cela n’a pas été évident elle a réussi à se faire accepter par les autres : « mon idée c’est que ce n’est pas au professeur de s’adapter à moi, je sais ce que je viens chercher et au fur et à mesure je vais le sécuriser, confie-t-elle, il va pouvoir se dire ah en fait elle est pas embêtante » Mais au bout d’un certain temps Fabienne veut changer les choses, mettre son talent au service des autres. « L’idée c’est au lieu de râler, construis, fais quelque chose et je vais créer mon association. »  C’est ainsi qu’en 2012 elle a eu l’idée de créer « Danse les yeux fermés ». Le but de cette association : arrêter les préjugés et montrer qu’il est possible de tout faire même avec un handicap.


Des ateliers les yeux bandés

Chaque semaine elle organise des ateliers, où tout le monde est le bienvenu. L’objectif à la fin est de danser les yeux bandés. Ces exercices réjouissent les participants comme Véronique. Elle suit les cours de Fabienne Haustant depuis déjà 5 ans : « Ce qui m’a plu c’est l’idée de danser les yeux masqués. Je trouvais l’idée très intéressante, cela permettait de chercher les points de repères à l’intérieur et pas à l’extérieur, raconte-t-elle, je me disais que c’était une manière d’aller plus loin dans mon ressenti. »

Cet amour de la danse, Fabienne tient à partager avec ses élèves. Plus que cela ils deviennent aujourd’hui pour elle comme des amis. C’est dans une ambiance détendue que chacun apprend, pas à pas la chorégraphie. « on s’amuse follement dans ses cours, elle a une énergie fabuleuse. Elle nous fait prendre conscience de beaucoup de choses, confie Véronique, pour rien au monde j’arrêterai pour l’instant. »

 

Un triomphe dans l’émission la France à un incroyable talent 

En 2016, Fabienne foule les planches de l’émission La France à un incroyable talent où elle réussit avec brio son audition. « Cela a été un grand coup de chance d’avoir réussi car je pensais que j’allais être éliminée rapidement. Quand j’ai dansé cela a été un relâchement » avoue-t-elle. De cette expérience la jeune femme en garde des très bons souvenirs : « ce qui a été génial c’est quand Kamel Ouali (un des membres du jury ndlr) me demande de danser avec lui, s’enthousiasme-t-elle, c’était magique et aujourd’hui encore les gens s’en souviennent ! » 

L’année 2018 s’annonce elle aussi riche pour la danseuse. Tout d’abord elle sera présente pour des ateliers à l’opération Beyond Seeing (en français Au-delà du regard) jusqu’au 28 janvier. Cette exposition organisée par le centre culturel allemand, permet, en marge de la fashion week Paris, d’apprécier la mode même sans la vue.  La jeune femme travaille aussi également sur un spectacle de danse contemporaine nommé « L’Illusion » avec la compagnie CIE Magalie Lesueur. « Une année de création et c’est vraiment ce dont j’avais envie » conclue la jeune danseuse.

 

Pour plus d'informations :

Site de l'association Danse les yeux fermés

Exposition Beyond Seeing


Catégories: Actualité handicap

La déficiente intellectuelle : une problématique méconnue

Vivre FM - 12 janvier, 2018 - 11:18

La grande salle de la Maison de l’Unesco est pleine pour cette première journée consacrée à la déficience intellectuelle. Il faut dire que les enjeux sont importants. Alors que pendant des années on a considéré que les personnes avec un handicap mental étaient incurables, inéducables ou encore inadaptés, les participants à la journée ont voulu montrer que chacun pouvait appendre à progresser et se voir reconnaitre des compétences quel que soit son handicap. 

L'évalution : un point majeur 

Le point de départ d’une meilleure participation des personnes passe par l’évaluation. " Dans le cadre de la filière DéfiScience nous avons constitué un groupe de travail vraiment multidisciplinaires qui nous a permis de revisiter l’ensemble des textes qui existent, explique Aurore Curie, neuropédiatre, nous avons décidé de les classer par domaines et en fonction de chaque domaine nous avons recensé ce qui existaient comme outil et fait tout un travail de recherche pour extraire les données pertinentes pour pouvoir réévaluer dans ce groupe de travail quels étaient les avantages et les inconvénients de chaque test. "

Les enjeux de ces deux jours 

Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées est également présente. Elle a tenu à rappeler les enjeux : "pouvoir absolument déterminer la place de la personne déficiente intellectuelle dans la société inclusive, affirme-t-elle, profiter des avancées de la science pour mieux prendre en compte justement les besoins d’apprentissage c’est très important, puisque tout doit commencer par l’école, les méthodes d’apprentissage, si l’on veut pouvoir offrir une formation, une insertion pour que la personne déficiente intellectuelle vive enfin dans cette société inclusive, au milieu des autres."

Dans l’après-midi, des parents d’enfants atteints de déficience intellectuelle tiennent à livrer leurs témoignages. Ces récits ont ému le public qui n’a pas hésité à applaudir.

 

 

Catégories: Actualité handicap

Recherche sur le handicap : faites financer vos projets !

Vivre FM - 12 janvier, 2018 - 09:00

L’appel à projets 2018 de la FIRAH, Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le Handicap, est ouvert !

 

Vous pouvez dès à présent envoyer une lettre d'intention soit pour l’appel à projets général, soit plus spécifiquement pour l'une des catégories suivantes : Handicap et Accès aux soins, Handicap et grande précarité, Handicap et milieu rural, Handicap et vieillissement.

 

Si vous participez à un projet de recherche qui vise à améliorer le quotidien des personnes handicapées, c’est le moment d'en faire parler. Vous avez jusqu'au 23 mars pour envoyer vos lettres d’intention. Ensuite les pré-sélectionnés auront jusqu’au 28 septembre pour finaliser leurs dossiers.

 

N'hésitez pas à faire circuler cette information auprès de toutes les personnes concernées.

 

Toutes les informations sont disponibles sur firah.org.

 

Pour découvrir les projets de recherche déjà soutenus par la FIRAH, vous pouvez écouter les émissions "Au plus près de la recherche", réalisées en partenariat avec l'OCIRP et la FIRAH.

 

Catégories: Actualité handicap

Épsykoi, un webdocumentaire sur la santé mentale

Vivre FM - 11 janvier, 2018 - 18:05

Une personne sur quatre connaît au cours de sa vie des troubles psychiques. Notamment à l’adolescence, une période de transition où l’on s’interroge sur l’avenir. Le webdocumentaire Épsykoi peut être regardé par tout le monde, mais il cible d’abord les adolescents. « On parle peu, voire pas du tout de santé mentale au santé mentale au lycée ou au collège. C’est bien le signe qu’il y a un problème », explique Perrine Curvale, l’une des deux réalisatrices d’Épikoi.

La prévention permet de faciliter le diagnostic précoce. Pour l’autre réalisatrice Violette Vanoye plus on en parle tôt et mieux on peut traiter les troubles psychiques et empêcher la survenue de troubles plus caractérisés.

Le webdoc, un format intéractif

Déprime, Angoisse, Addictions et Sentiment de persécution, ce sont les quatre grandes parties du webdocumentaire disponible sur Epsykoi.com. Il est illustré par des témoignages de jeunes, des explications de professionnels et des présentations. Les réalisatrices qui sont toutes deux psychothérapeutes marseillaises. Elles ont choisi le format webdoc, plus interactif et susceptible de plaire à un jeune public. Les deux réalisatrices comptent entamer prochainement des interventions dans des établissements pour présenter Épsykoi aux adolescents.

Catégories: Actualité handicap

Une Thaïlandaise aveugle condamnée à 18 mois ferme pour lèse-majesté

Vivre FM - 11 janvier, 2018 - 11:01

Nuhurhayati Masoe, 23 ans, est originaire de la province méridionale de Yala, une région à majorité musulmane en Thaïlande. Cette jeune femme a écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme. Son crime ? Avoir partagé sur Facebook l’extrait d'un article critiquant le nouveau roi Maha Vajiralongkorn. Le post date d’octobre 2016. Cette Thaïlandaise aveugle a pu accéder l'article à travers une application destinée aux internautes déficients visuels. Nugurhayati Masoe encourait trois ans de prison, mais comme elle plaidé coupable, le tribunal a réduit sa peine à 18 mois.

Autocensure des médias

Nuhurhayati purgera sa peine à la prison provinciale de Yala, dans le sud du royaume, où des groupes armés malais-musulmans combattent les autorités l’Etat thailandais.  Ironie de l'histoire, les médias thaïlandais évoquent cette affaire sans rapporter le contenu du commentaire incriminé, pour ne pas être condamnés eux-mêmes pour lèse-majesté. La législation interdit spécifiquement de diffamer le roi, la reine, l'héritier ou le régent.

Photo, Vue du palais royal de Bangkok, source Wikipedia

Catégories: Actualité handicap

Elles avaient sequestré un jeune handicapé, treize personnes arrêtées en Normandie

Vivre FM - 11 janvier, 2018 - 08:58

Treize suspects agés de 15 à 19 ans ont été arrêtés pour « séquestration accompagnée d’actes de torture et de barbarie ». Ces jeunes ont été placés en garde à vue. La police les accuse d’avoir séquestré, entre novembre et décembre dernier, un jeune homme de 19 ans, qualifié de « vulnérable » dans son domicile du centre-ville. Ils lui auraient fait subir de multiples sévices, révèle le journal Paris Normandie. Ils l’auraient entre autre enfermé nu dans le réfrigérateur

Des scènes filmées avec un téléphone

Selon une source proche de l’enquête, « il y avait toujours quelqu’un chez lui 24 heures sur 24 pour l’empêcher de sortir ». Le jeune homme a finalement réussi à s’enfuir et à donner l’alerte. Devant les enquêteurs qui recueillaient son témoignage, la victime est parvenue à identifier ses tortionnaires. Déjà repérés par les services de police, tous connaissaient la victime, certains même « depuis longtemps ». Une partie de ces jeunes sont selon le procureur de la République du Havre, François Gosselin "très connus des servies de police". Le jeune homme martyrisé a raconté son calvaire. Il aurait subi une tentative de viol, ses geôliers lui auraient uriné dessus, l’auraient brûlé avec une lame de couteau et l’auraient même enfermé nu dans le réfrigérateur… Le procureur confirme les faits dénoncés par la victime. "Certaines scènes ont été filmées et photographiées avec des téléphones portables ». Ceux qui n'ont fait qu'assister à ces violences pourraient être poursuivis pour « non-assistance à personne en danger », les autres selon François Gosselin cité par le journal Paris-Normandie, pour « violences avec arme et peut-être bien sur personne vulnérable, s'il est établi que la victime est déficiente même si elle n'est pas sous tutelle our sous curatelle ».

Catégories: Actualité handicap

Audiodescription des films : donnez votre avis !

Vivre FM - 10 janvier, 2018 - 16:49

Décrire ce qui se passe à l’image pour les spectateurs non voyants, c’est tout l’enjeu de l’audiodescription. Elle apporte des précisions nécessaires pour apprécier le scénario. Ce procédé est notamment dédié au public déficient visuel. Des décors aux personnages tout ce qui est utile à la compréhension du film est décrit. Selon le CSA et la CFPSAA, « pratiquement un programme par jour est proposé avec cette technique ». C’est d’ailleurs pour célébrer l’audiodescription que la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopesa décidé de créer le Marius de l’audiodescription. Ce prix sera remis à l’un des 7 films nominés par l’académie des Césars. Ceux qui n’ont pas encore été décrit ne pourront être lauréat. La qualité du scénario, la description ou encore la voix off seront pris en compte pour déterminer qui sera le grand gagnant.

 

Comment faire une bonne audiodescription ?

 

L’audiodescription peut être utilisée à la fois à la télévision ou au cinéma. Pour en faire une de qualité, plusieurs critères sont à respecter. Tout d’abord, la voix qui décrira chaque étape du film. Ce paramètre essentiel est à utiliser avec précaution. Elle doit être présente quand il le faut. Ensuite, la qualité rédactionnelle est primordiale. À la fois descriptive et simple elle doit permettre aux spectateurs de comprendre le scénario dans l’instant.Sylvie Ganche, non voyante et passionnée par le cinéma, explique selon elle les éléments indispensables d’une bonne audiodescription : 


 

Une audiodescription de qualité c'est quand la voix est bien entre les dialogues, quand le ton est assez neutre, qu'il nous laisse notre espace à nous spectateurs, en nous parlant des personnages, de leurs actions, de leurs expressions du visage mais aussi de leurs physionomies , des costumes, du décor


Du progrès mais encore des failles

 

Bien que l’audiodescription arrive de plus en plus en France, certaines ne sont pas encore à la hauteur. Omniprésence trop importante de l’explication vocale ou encore des programmes audiodescrits indisponibles sur les sites de replays, il reste encore des éléments à améliorer, comme l’explique Sylvie Ganche :



C'est bien on a de l'audiodescription, la quantité commence à être au rendez-vous mais la qualité ne suit pas toujours donc attention  à ne pas nous donner de l'audiodescription qui ne soit pas qualitatif, aussi non ce n'est pas la peine.


Le Marius de l’audiodescription sera décerné début mars. Si vous voulez faire partie de ce jury, rien de plus simple, il suffit d’envoyer un email à contact@cfpsaa.fr.

Catégories: Actualité handicap

Une bibliothèque d’objets 3D pour des étudiants déficients visuels

Vivre FM - 9 janvier, 2018 - 14:33

La France compte quelques 85 000 masso-kinésithérapeutes et parmi eux 2 000 environs sont déficients visuels, ils étudient dans quatre écoles différentes. Le Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes a eu l’idée de créer pour eux un support pédagogique. Pierre Vassal, chef du projet au GIAA. Le 4 janvier, à l’occasion de la journée internationale du braille, l’association a dévoilé ce projet, mené en partenariat avec la Fondation Dassult Systèmes.

L’objectif est de fournir aux étudiants des pièces anatomiques en 3D, par exemple des articulations qu’on peut démonter os par os. La plupart du temps les objets sont au format réel, ou agrandis pour des os et des articulations complexes.

Dupliquer à moindre coût

Le GIAA s’est lancé dans ce projet avec un budget initial de 50 000 euros. L’association s’est dotée d’une imprimante 3D pour produire des prototypes de pièces. Passé cet investissement coûteux (environ 8 000 euros) le principal effort consiste à superviser l’impression des objets pour vérifier leur qualité. La matière première et la duplication des pièces sont ensuite bien moins coûteuses. Pour la matière première les résines plus ou moins dures pour figurer les os mais aussi des tissus mous. Cette initiative est un début, on imagine déjà d’autres applications à la 3D. On pourrait ainsi reproduire des œuvres d’art pour permettre aux visiteurs de musées déficients visuels de toucher la Vénus de Milo ou une colonne corinthienne. Le GIAA a d’ailleurs déjà reproduit ces œuvres à titre de test.

Catégories: Actualité handicap

France Gall sur la maladie de sa fille : « On n’en revient pas de vivre un truc pareil »

Vivre FM - 9 janvier, 2018 - 13:43

Pauline Hamburger a seulement 4 ans. Elle tousse, visiblement rien d’inquiétant. Et pourtant, les parents de la fillette apprennent qu’elle est atteinte de la mucoviscidose. Une maladie génétique rare qui attaque les poumons. France Gall et Michel Berger n’ont cessé de l’accompagner tout au long de son suivi médical. Jamais ils n’ont voulu s’exprimer sur la maladie incurable de leur fille en public. « Michel m'avait fait jurer de n'en parler à personne » affirme à France Dimanche Grégoire Colard, l’attaché presse du chanteur.

France Gall et Michel Berger auprès de leur fille

Selon France Dimanche, Michel Berger s’est de suite tourné vers son père, le professeur Jean Hamburger, pour venir en aide à sa fille. De son côté, France Gall met sa carrière entre parenthèses pour se consacrer pleinement à sa fille.

La chanteuse s’est exprimé sur cette épreuve dans un documentaire diffusé sur France 3 en 2001, France Gall par France Gall :



Mobilisés contre la mucoviscidose

Après la mort de Michel Berger, France Gall a dû continuer à s’occuper de sa fille toute seule. Récemment, pour parler de son expérience, elle avait rencontré Karine Ferri. L’animatrice de TF1 a en effet elle aussi perdu son compagnon Grégory Lemarchal des suites de cette maladie. Les deux femmes ont donc pu échanger sur leurs expériences. Une rencontre qui les aura marquées toutes les deux. Les obsèques de France Gall ont lieu le 12 janvier. Elle reposera auprès de sa fille et de Michel Berger.

Catégories: Actualité handicap

Agefiph et FIPH, une gestion jugée « coûteuse » et « mal maîtrisée » par la Cour des comptes

Vivre FM - 9 janvier, 2018 - 10:35

La Cour des comptes s’est penchée sur la gestion des fonds consacrés à l’emploi des personnes handicapées. L’Agefiph pour le secteur privé et le FIPHFP pour le public ont pour objectif de collecter la participation des entreprises qui ne satisfont pas l’objectif d’emploi. L’argent sert à financer l’insertion des travailleurs en situation de handicap.

Le rapport publié le 8 janvier est sans appel, il constate que « les résultats de cette politique sont insuffisants ». Les auteurs pointent le fonctionnement même des fonds, l’absence de pilotage de la part de l’Etat, ils relèvent que les deux fonds n’interviennent pas de façon concertées et que leur action n’est ni priorisée ni innovante. Autre problème pointé du doigt, l'« impasse financière » des deux organismes. Au fur et à mesure que les entreprises ont embauché des personnes handicapées, les recettes ont baissé. Mais les dépenses continuent d'augmenter, notamment du fait du maintien dans l'emploi de salariés reconnus handicapés alors qu'ils sont déjà en activité. Le déséquilibre financier, appelé l'« effet ciseau » met en péril l'avenir des deux fonds, surtout celui du FIPHFP.

Remise en cause du FIPHFP

Les auteurs du rapport dénoncent l’existence d’exonérations non fondées dans le secteur public. L’Education nationale est l’exemple le plus connu d’exonération alors même que ce ministère est le premier employeur public. De leur côté les policiers sont soumis à l’obligation d’emploi des personnes handicapées, mais pas les gendarmes, parce qu’ils bénéficient d’un statut de militaires. La conclusion du rapport est sans appel, la cour refuse de « limiter la réflexion engagée sur l’AGEFIPH et le FIPHFP à un simple changement de modèle de financement de nature à garantir leur pérennité » elle appelle à « s’interroger également sur l’utilité même de ces fonds et sur le bien-fondé des principes qui sous-tendent leur action ». La Cour des comptes recommande au gouvernement de redéfinir les objectifs à partir d’une nouvelle analyse des besoins. Par exemple l’obligation d’emploi fixée à 6 % fait partie des éléments à revoir selon le document. Le rapport envisage la possibilité de remplacer le FIPHFP par exemple par des « mécanismes d’affectation des crédits ». L’institution chargée d’évaluer la régularité des comptes publics propose de revoir un système vieux de plusieurs décennies.

Catégories: Actualité handicap

Les personnes handicapées de moins en moins visibles dans les médias.

Vivre FM - 5 janvier, 2018 - 16:46

Les personnes handicapées ont toujours été peu visibles dans les médias et ça ne s’arrange pas. Le taux de personnes handicapées visibles sur les écrans de la télévision a chuté à 0.6%. Ce qui signifie que quand vous voyez 100 personnes à la télévision, il n’y en même pas une qui a un handicap.

Le chiffre 2017 qui vient de tomber est plus mauvais encore que celui de l’année dernière. Il faut dire que le chiffre 2016 avait connu un bond (enfin si on peut dire) à 0.8%. L’explication est simple : les jeux paralympiques de Rio avaient fait grimper la présence des personnes handicapées sur les écrans.

2017 marque donc un net recul de cette visibilité.

"Inacceptable" affirme Sophie Cluzel

« Inacceptable" que 12 millions de personnes soient invisibles affirme Sophie Cluzel sur son compte tweeter. La secrétaire d’état en appelle aux grandes chaînes de télévision et leur dit : À vous de jouer ! »

Du coté du CSA, la conseillère Meimonna Hintemannn constate qu’"il reste beaucoup à faire". Même si les représentations des autres minorités ont, elles, progressé.

 Un baromètre de la diversité mis en place en 2009 et qui inclu le handicap 

Depuis 2009, le Conseil fait réaliser, chaque année, un baromètre destiné à évaluer la perception de la diversité à la télévision selon les critères de l’origine, des catégories socio-professionnelles, du handicap et de l’âge en prenant également en compte des critères qualitatifs (attitude positive, négative ou neutre des personnes intervenant à l’écran). Pour la première fois cette année, un indice de précarité est également indexé.

Le baromètre de la diversité de la société française 2017 a été réalisé à partir du visionnage :

- de 17 chaînes de la TNT gratuite (TF1, France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, M6, W9, BFM TV, C8, CStar, Gulli, CNews, NRJ 12, NT1, TMC, Numéro 23) ainsi que de Canal + ;

- de 2 semaines de programmes : du 19 au 25 juin et du 11 au 17 septembre 2017 ;

- sur les tranches horaires de 17h à 23h (toute émission dont au moins 50 % de la durée prend place avant 23h ou après 17h étant indexée dans sa totalité) ;

- des seuls programmes d’information et les magazines, particulièrement en lien avec l’actualité ainsi que sur les fictions (sont donc exclus du périmètre les publicités, les bandes annonces, les divertissements…) ;

- des programmes d’information de mi-journée des chaînes qui en diffusent : TF1, France 2, France 3, M6, C8, TMC et France Ô.

 

Ce travail d’indexation a représenté :

- près de 1 900 programmes (environ 1 068 heures) dont plus de 700 fictions (plus de 400 heures), plus de 500 programmes d’information (près de 250 heures) et plus de 600 magazines/documentaires

 

 

Lire la totalité des résultats du baromètre 2017sur le site du CSA.

Catégories: Actualité handicap

Le nombre de personnes autistes n'augmente plus aux Etats-Unis

Vivre FM - 4 janvier, 2018 - 11:07

1 enfant sur 47 souffrirait d’autisme aux Etats-Unis


Selon les chercheurs de l’université de l’Iowa, qui publient le Journal of the American Association (JAMA), le pourcentage de personnes autistes dans la population américaine stage depuis 2014. Les scientifiques, dont les travaux ont été menés auprès des parents de 30 502 enfants et adolescents, constatent que le taux du trouble autistique était de 2,24% en 2014, de 2,41% en 2015 et de 2,58% en 2016. Une augmentation minime par rapport à l’accroissement spectaculaire enregistrée au début des années 2000.

 

Plusieurs enquêtes internationales pointaient en effet une hausse des TSA sur la période 2000-2010, période durant laquelle le taux avait plus que doublé, passant de 0,67% à 1,47%. Or le JAMA révèle un plafonnement de la fréquence des TSA. Aujourd’hui, le taux de personnes autistes se serait stabilisé aux Etats-Unis avec un enfant sur 47 qui souffrirait en moyenne d'autisme.

 

Une tendance au plafonnement


S’ils sont plus élevés que ceux de l’Autism and Developmental Disabilities Monitoring (ADDM) – dont l’étude de 2012 montrait que le taux de TSA plafonnait à 1,47% – ces résultats confirment cependant bien la tendance au plafonnement de l'augmentation de prévalence des TSA. La différence de méthodologie expliquerait cet écart de résultats. Notamment en ce qui concerne la population étudiée, plus "représentative au niveau national" et basée sur du "déclaratif des parents" en termes de diagnostic dans l'étude du JAMA, tandis que l'ADDM aurait privilégié "des sites sélectionnés" et des diagnostics cliniques.

 

Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avaient également constaté un plafonnement du taux d'autisme aux Etats-Unis en 2016, jugeant toutefois qu'il "était trop tôt pour déterminer si la prévalence de l'autisme commençait ou pas à se stabiliser". Il semblerait aujourd’hui qu’il n’y ait plus de raison de douter.

 

 

Catégories: Actualité handicap

Du Gers à l'Elysée en fauteuil roulant !

Vivre FM - 3 janvier, 2018 - 16:00

Jeune entrepreneur gersois de 26 ans Edouard Detrez est né grand prématuré et depuis se déplace en fauteuil. En 2015, il crée son entreprise qu’il baptise fièrement  « Le Fauteuil Roulant Français ». Ce jeudi 4 janvier, il se lance un nouveau défi : parcourir les 710km qui séparent son usine d’assemblage à Lectoure près d’Agen, à l’Elysée, avec un fauteuil roulant de sa propre conception. Pendant son périple, il sera accompagné de ses parents et de son frère qui le suivront en camping car. Ils passeront par 18 villes comme Bergerac, Châteauroux ou Orléans.

"Rencontrer les gens et sensibiliser au handicap"

Autant d’occasions pour aller à la rencontre des gens et de mettre en avant son entreprise et la cause qui lui tient au cœur, proposer un moyen de transport personnalisé. « Le fauteuil roulant est reconnu comme un matériel médical, certes. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour qu’il soit dénué de style. Je veux que mon fauteuil reflète ma personnalité » C’est aussi le message qu’il délivrera au Président de la République, s’il arrive à décrocher un rendez-vous. Mais ce défi-là aussi, Edouard compte bien le relever !

 

Voici le parcours d’Edouard Detrez (sous réserve de modification) :

Jeudi 4 janvier à Lectoure

Jeudi 4 janvier à Agen

Vendredi 5 janvier à Villeneuve sur Lot

Samedi 6 janvier à Bergerac

Dimanche 7 janvier à Périgueux

Mardi 9 janvier à Nontron

Mercredi 10 janvier à Rochechouard

Jeudi 11 janvier à Bellac

Vendredi 12 janvier à Saint Benoit du Sault

Samedi 13 janvier à Châteauroux

Dimanche 14 janvier à Valençay

Mardi 16 janvier à Romorantin

Mercredi 17 janvier à Lamotte Beuvron

Vendredi 19 janvier à Orléans

Samedi 20 janvier à Pithiviers

Dimanche 21 janvier à Etampes

Lundi 22 janvier à Massy

Mercredi 24 janvier à Paris, Palais de l’Elysée.

 

 

Le site internet Le Fauteuil Roulant Français

Catégories: Actualité handicap

« L’échappée belle » : l’histoire d’un vieux monsieur qui ne voulait pas aller en EHPAD

Vivre FM - 2 janvier, 2018 - 15:18

Ella et John forme un couple de personnes âgées. Petit à petit, ils perdent leur autonomie et une menace pèse sur le couple : ils ne pourront plus rester à leur domicile. Pour échapper à l’hospitalisation qui s’approche à grands pas, Ella et John Spencer vont prendre la route à bord de leur vieux camping-car surnommé "The Leisure Seeker" (traduction "le chercheur de loisirs"). Direction Key West, tout à fait au sud de la Floride et ses paysages paradisiaques. Mariés depuis des années, le couple se remémore, en cours de route, des souvenirs communs dans une Amérique devenue méconnaissable. John perd la mémoire et son Alzheimer est source de situations cocasses comme lorsqu’il oublie sa femme dans une station service. Pendant que les deux retraités partent à l'aventure sur la route, leurs enfants, rongés par l'inquiétude, tentent désepérement de les faire rentrer à la maison.

Les deux rôles principaux sont interprétés par deux stars denenues elles-mêmes des personnes âgées : Donald Sutherland (82 ans) et Helen Mirren (72 ans). Le film a été présenté en compétition à la Mostra de Venise en 2017.


Un conte moderne sur la perte d'autonomie

Les deux héros refusent l’enfermement et s’échappent pour retrouver leur liberté dans les décors extraordinaires de l’archipel des Keys, en Floride. Cette histoire d’amour touchante et drôle à la fois est aussi une réflexion sur le respect du choix de chacun. Entre les rêves (un peu fous) des personnes âgées et l'(hyper) protection des aidants familiaux, qui doit avoir le dernier mot ?

 

 

Catégories: Actualité handicap

Handicap : les sept personnalités à suivre en 2018

Vivre FM - 31 décembre, 2017 - 11:12

Voici des personnalités qui ont émergé en 2017 et qu'il faudra suivre en 2018. Leur parcours et leurs activités en 2017 méritent de regarder de près leur évolution dans l'année à venir.

Jane Constance « artiste de la paix » de l’UNESCO

Comme Céline Dion, Manu Dibango ou Jordi Savall, Jane Constance devient Artiste de la paix de l’UNESCO. Gagnante de l’émission The Voice Kids en 2015, elle sort son premier album en 2016. En septembre 2017 elle est désignée par l’UNESCO en reconnaissance de sa mobilisation en faveur des droits des personnes handicapées. En sa qualité d'Artiste pour la paix, Jane Constance, originaire de l’île Maurice apporte son appui au travail de l'UNESCO dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et encouragera, notamment par ses performances, la Journée internationale des personnes handicapées (JIPH) ainsi que la Journée internationale de l'accès universel à l'information (JIAUI).

Arthur Bauchet skieur paralympique

Révélation des compétitions handisport depuis un an, Arthur Bauchet fera son entrée dans la cour des (très) grands avec une première participation à des Jeux Paralympiques à Pyeongchang en mars 2018. Après une saison 2017 en or, (slalom et slalom géant) Arthur espère bien monter sur la plus haute marche du podium en Corée. L’événement personnel pour lui, ce sera aussi en 2018 : il fêtera ses 18 ans le 10 octobre !

Daniel Wakeford chanteur anglais autiste

Il a créé la sensation lors du festival des Trans Musicales de Rennes en décembre 2017. A 30 ans, ce jeune artiste autiste fait un tabac en Angleterre avec ses textes naïfs et pleins de fautes de syntaxe. Après avoir participer à une émission de téléréalité où des personnes handicapées cherchent à rencontrer l’amour, il devient très populaire au Royaume Uni. Daniel Wakeford sera en concert le 27 Février à Lille (Aeronef), en première partie du groupe Chain & the gang. Un nouvel album est attendu pour l’année 2018.

Alexandra Lamy sera en fauteuil roulant en mars avec Franck Dubosc

Le film « Tout le monde debout » raconte l’histoire d’un homme d’affaire qui se fait passer pour handicapé pour séduire une femme. Jocelyn (Franck Dubosc, qui réalise aussi le film) raconte partout qu'il a eu un accident de cheval pour expliquer son handicap. Mais la femme dont il rêve a elle-même une sœur réellement handicapée (Alexandra Lamy) Faudra-t-il un miracle à Lourdes pour que Franck Dubosc se sorte de la situation dans laquelle il s’est mis ? Réponse le 14 mars 2018.

Le robot Leka

De fabrication française Leka, est un robot en forme de sphère qui a été spécialement conçu pour aider les enfants autistes. Il permet de favoriser les interactions, mais aussi la mobilité, et l’autonomie. Leka fait l’objet depuis novembre 2017 d’une expérimentation dans 5 établissements en France. Résultats attendus fin 2018

 

Leka le robot qui fera parler de lui en 2018

Adrien Taquet Député des Hauts-de-Seine

Le député « En marche » nouvellement élu veut devenir le « Monsieur handicap » de l’Assemblée nationale. Il doit remettre un rapport au gouvernement fin avril sur la simplification des procédures administratives pour les personnes handicapées. Il est très attendu sur le sujet : les difficultés rencontrées par les personnes handicapées pour faire valoir leurs droits les conduisent parfois à renoncer.

Sophie Cluzel, secrétaire d’état au handicap

Les personnes handicapées ont rendez-vous au printemps 2018 avec le Président de la République pour la Conférence Nationale du Handicap. Ce rendez-vous, présidé par Emmanuel Macron marquera la première année de Sophie Cluzel à la tête de la politique nationale du handicap. La CNH sera un premier bilan et un test pour la ministre venue de la société civile.

Catégories: Actualité handicap

10 vidéos incroyables sur le handicap en 2017

Vivre FM - 27 décembre, 2017 - 13:28

Vincent Vinel fait un carton sur TF1

Un candidat malvoyant a conquis le jury de The Voice 6 avec sa prestation de « Love Yourself » d’Eminem. Cela se déroule en direct sur TF1 le 18 février.

La vidéo a été publiée le 22 février 2017, elle a été vue plus de 11 millions de fois sur Youtube.

 

Une interprète en langue des signes vedette d'un concert

Holly Maniatty est interprète en langue des signes pour différents musiciens américains. En juin elle se produit avec rappeur Waka Flocka au Firefly Music Festival. La traductrice est tellement saisissante que le public n’a d’yeux que pour elle.

La vidéo a été publiée sur Facebook le 5 juillet 2017 et comptabilise plus de 11 millions de fois.

 

Emmmanuel Macron s’essaye au tennis-fauteuil

Le 24 juin 2017 le tout nouveau président est sur les bords de la Seine au pont Alexandre-III à Paris. Emmanuel Macron s’est essayé au tennis-fauteuil pour promouvoir la candidature de Paris aux Jeux de 2024.

La vidéo a été publiée le 24 juin 2017. Elle a été visionnée près de 160 000 fois sur Youtube.

 

 

Un jeune garçon trisomique fait chante Whitney Houston

Aux États-Unis, un jeune garçon de 9 ans, autiste, originaire du Texas a fait sensation sur le web en reprenant le titre I have Nothing de Whitney Houston dans la voiture de sa mère.

La vidéo a été publiée le 25 juillet 2017 sur Facebook. Elle a été visionnée plus de 28 millions de fois sur Youtube.

 

Mélanie Ségard présente la météo sur France 2

Mélanie a 21 ans, elle rêve de présenter la météo. Le 14 mars cette jeune femme trisomique a été invitée à annoncer le temps qu’il fera par Anais Baidemir, sur France 2.

La vidéo a été publiée le 14 mars 2017. Elle a été visionnée plus de 170 000 fois sur Youtube.

 

 

« Mention particulière », un lycéenne trisomique passe le bac

Le 28 octobre 2017 sur Youtube et diffusé le 06 novembre 2017 sur TF1.

Marie Dal Zotto, actrice trisomique, joue le rôle de Laura qui passe le bac à l’âge de 20 ans. L’interprête s’est inspirée de sa vie personnelle pour incarner au mieux le personnage qui lui était destiné.

 

 

David Ginola joue au cécifoot

La websérie Vis mon sport, portée par Philippe Croizon, nageur quadri-amputé, et Harmonie Mutuelle, veut sensibiliser au handicap. La saison 3 diffusée cette année a été très riche en émotions, notamment l'épisode 2 dans lequel David Ginola teste le cécifoot et rencontre le joueur Yvan Wouandji.

 

 

Keaton Jones dénoncé le harcèlement scolaire

« Juste par curiosité, pourquoi harcèlent-ils ? Quel est le but ? Pourquoi prenez-vous du plaisir en prenant des personnes innocentes et en trouvant le moyen d’être méchant envers eux ? Ca ne va pas ! Ils se moquent de mon nez, ils m’appellent « le moche », ils disent que je n’ai pas d’amis. Ils versent du lait sur moi, ils mettent du jambon sur mes vêtements, me balancent du pain dessus. Pourquoi me font-ils ça ? […] Les personnes qui sont différentes n’ont pas besoin d’être critiquées pour ça, ce n’est pas de leur faute. »

Keaton Jones raconte le harcèlement scolaire qu’il subit quotidiennement à l’école. Le jeune collégien américain a provoqué une immense vague de soutien de la part de grands artistes tels que Rihanna, Jennifer Lopez, Justin Bieber, Snoop Dogg, Chris Evans (héros du film Captain America) etc…

La vidéo a été publiée le le 9 décembre. Elle a été visionnée plus de 22 millions de fois sur la page Facebook de sa mère, Kimberley Jones, qui a été supprimée depuis.

 

 

Philippe Croizon au départ du Dakar

Le 28 décembre 2016 sur le grand départ à Asunción au Paraguay

Philippe Croizon, quadri-amputé, a participé au Rallye Dakar 2017, après celui du Maroc. Il a terminé à la 48e place. Dans cette vidéo, il prend le départ. Philippe Croizon nous explique comment il va faire pour conduire son bolide malgré son handicap et l’entraînement qu’il a suivi pendant de longs mois.

La vidéo a été publiée le 02 janvier 2017. Elle a été visionnée 5 343 fois sur Youtube.

 

 

Un jeune autiste malvoyant passe les vitesses

Pendant que son père est au volant, son fils autiste et malvoyant passe les vitesses. La vidéo a été publiée le 12 juillet 2017. Elle a été visionnée plus de 71 000 fois sur Youtube.

 

 

Catégories: Actualité handicap

Mort de Maudy Piot, militante de la cause des femmes handicapées

Vivre FM - 26 décembre, 2017 - 09:18

Elle avait créé l'association "Femmes pour le dire femmes pour agir" en 2003 pour dénoncer les discriminations dont faisant l'objet les femmes en situation de handicap. Avec une détermination sans relâche, elle avait plaidé cette cause dans tous les domaines de la société : emploi, citoyenneté, …. Partout où elle allait elle portait cette cause avec persévérance.

Ecrivain, elle publie plusieurs ouvrages sur le handicap à partir de son propre témoignage ou de celui des personnes dont elle accompagnait le parcours.

En 2015, l’association FDFA produit une série de films-témoignages sur les violences des femmes handicapées. Les textes sont lus par des personnalités comme Nicole Croisille, Roselyne Bachelot, Anne Hidalgo…

"Violence du silence" le film de témoignages de FDFA avec les voix de Roselyne Bachelot, Anne Hidalgo,...


Sensibilisé par Maudy Piot et FDFA à la question des droits des femmes handicapées le défenseur des droits publie en 2016 un rapport sur l’emploi des femmes handicapées.

La Maire de Paris, qui lui avait rendu visite il y a quelques jours salue son engagement. Anne Hidalgo rend hommage et rappelle sur Twitter qu’elle « a fait avancer le droit des femmes ». Au gouvernement, Marlène Schiappa (Droit des femmes), se souviens de "son humour et de sa gentillesse", Sophie CLuzel (Personnes handicapées) souhaite que sa "mémoire puisse inspirer celles et ceux qui se battent aux cotés de FDFA".

Anne Hidalgo Salue la mémoire de Maudy Piiot et rappelle son amitié

Hommage sur Twitter de Anne Hidalgo à Maudy Piot


 vous avez mené ce comabet jusqu'à votre dernier souffle

Sophie Cluzel rend hommage à Maudy Piot  : "vous avez mené ce combat jusqu'à votre dernier souffle".


Najat Vallaud Belkacem, ancienne ministre du droit des femmes, Axel Kahn, Président de la Fondation Internationale pour la recherche sur le handicap (FIRAH) lui rendent aussi hommage.

Psychanalyste, elle avait travaillé auprès d'enfants handicapés pendant sa carrière professionnelle en pédopsychiatrie. En 2001 elle a participé au lancement de Euro FM qui deviendra par la suite Vivre FM. Elle était une habituée des studios de Vivre FM pour défendre la cause des femmes.

Toute l'équipe de Vivre FM adresse à son mari Alain et à ses enfants ses condoléances.

 

Catégories: Actualité handicap
Syndiquer le contenu