Actualité handicap

Prix Klésia accompagnement handicap 2017

Vivre FM - 7 juin, 2017 - 16:23

Quatre prix de 15 000 euros seront remis fin 2017 à des associations développant des projets pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap. Depuis maintenant, dix ans, le groupe de protection sociale Klésia, récompense les initiatives les plus exemplaires du monde associatif en faveur des personnes handicapées.

Toutes les associations à but non lucratif ou reconnues d’utilité publique sont autorisées à concourir si leur projet présenté s’adresse aux personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Elles ont jusqu’au lundi 12 juin pour déposer leur dossier de candidature.

 

Fin 2017, un jury départagera les projets pour remettre quatre prix différents : le prix réussite récompensant le projet réalisé le plus innovant, le prix perspective pour encourager un projet en cours présentant des perspectives prometteuses, le prix emploi valorisant une initiative en faveur de l’emploi des personnes handicapées, et le prix prévention récompensant un projet dédié à la prévention santé.

 

De plus, l’un des quatre projets récompensés recevra le prix coup de cœur du public lors de la cérémonie de remise des prix.  

Catégories: Actualité handicap

Les élections législatives en live

Vivre FM - 7 juin, 2017 - 16:20

18 juin - Le député en situation de handicap, Damien Abad réélu.

Le député handicapé (LR) Damien Abad est élu dnas l'Ain avec 67,02% des voix contre la candidate "Em marche" Hélène de Meire.

Le candidat (suppléant) non voyant Matthieu Annereau est élu en Loire Atlantique avec  52% des voix avec la titulaire Anne-France Brunet.

3 juin - Sophie Cluzel apporte son soutien à Matthieu Annereau (REM Loire Atlantique)

Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes handicapées s'est rendu ce weekend (4 juin) en Loire Atlantique pour soutenir Matthieu Annereau, (candidat suppléant aveugle) et Anne-France Brunet. Il sont candidats aux élections législatives pour la République En Marche dans la troisième circonsctiption de Loire Arlantique. Dans ce bastion socialiste historique, la dispersion des voix à gauche leur donne une réelle chance de succès.

Sophie Cluzel avec Anne-France brunet et Matthieu Annereau

 

31 mai - Cinq candidats aux élections législatives débattent avec des personnes handicapées

Le débat organisé par Vivre FM en partenariat avec l'APF a réuni Maud Gatel, suppléante de Mariel De Sarnez  pour La République en marche, Sandrine Richard pour Les Républicains, Pascal Cherki pour le Parti socialiste, Jean-Pierre Coulomb pour La France insoumise, et Sybille Bernard pour Europe écologie les verts sont venus à la résidence du Maine, dans le 14ème arrondissement de Paris pour défendre leurs idées sur 2 grands sujets : accessibilité et pouvoir d’achat des personnes handicapées. Le Front national n’était pas représenté car l’APF refuse de discuter avec ce parti politique.

Laura Fiquet candidate suppléante dans le Calvados

La jeune femme se présente dans la deuxième circonscription du Calvados. Maman d'un enfant autiste et présidente de l'Union des mères d'enfants handicapés (UMEH) Laura Fiquet se présente sans étiquette avec Jérôme Hommais de Cap 21. L'ancien juge Eric Halphen est également présent dans cette circonscription de Caen-Est. Laura Fiquet souhaite porter les questions liées au handicap, notamment pour l'inclusion scolaire et la création d'un statut pour les aidants familiaux.

Thomas Calvifiori candidat dans les Alpes-Maritimes

Le Niçois se présente sous l'étiquette Debout la France ! dans la première circonscription, celle du Vieux Nice face au député sortant Eric Ciotti (Les Républicains). Atteint d'amiotrophie Spinale, le candidat souhaite faire entrer en fauteuil roulant dans l'Assemblée.

Céline Boussié candidate dans le Lot-et-Garonne

La lanceuse d'alerte se présente sous l'étiquette la France insoumise dans la circonscription d'Agen-Mérac. Céline Boussié est connue pour avoir dénoncé des dysfonctionnements graves au Moussaron, un établissement médico-social situé dans le Gers, elle a été mise en examen pour diffamation.

David Guillemet candidat dans le Morbihan

L'agriculteur porteur d'autisme se présente sous les couleurs de La France insoumise dans la sixième circonscription. Cet homme de 42 ans est agriculteur biologique, il souffre d'autisme, d'épilepsie, porte plusieurs prothèses articulaires et a connu un burnout. L'ancien informaticien veut réarmer les disposition de la loi handicap de 2005 pour les appliquer, quitte à prendre des sanctions.

Matthieu Annereau candidat comme suppléant en Loire-Atlantique

L'ancien secrétaire national chargé du handicap auprès des Républicains se présente dans la 3e circonscription de la Loire-Atlantique comme suppléant de Marie-France Brunet sous l'étiquette La République en marche. Ils ont lancé leur campagne le 19 mai.

Damien Abad candidat dans l'Ain

Le député Les Républicain se représente dans la 5e circonscription de l'Ain. L'élu, également président du conseil départemental est atteint d'arthrogrypose, une maladie qui entraine une raideur articulaire. Elu pour un premier mandat en 2012, Damien Abad a été le plus jeune député de l'Assemblée.

Ryadh Sallem candidat à Paris

Le champion de basket fauteuil se présente aux législatives dans la 10e circonscription de la capitale, à la demande de la maire de Paris Anne Hidalgo. Le champion se est candidat sous les couleurs du Parti socialiste comme représentant de la société civile.

Marie-Laure Darrigade candidate dans l'Oise

En charge des questions liées au handicap au sein de La France insoumise, Marie-Laure Darrigade se présente dans la septième circonscription de l'Oise. Face à elle Jean-François Dardenne pour La République en marche et Maxime Minot pour Les Républicain, dont le suppléant est le député sortant Edouard Courtial, qui ne se représente pas pour rester président du conseil départemental.

Photo L'Assemblée nationale de Jimmy Balkovicius Flickr sous licence Creative Commons BY-SA 2.0

Catégories: Actualité handicap

Roland Garros 2017 : Anne Hidalgo et Sandrine Kiberlain en Fauteuil roulant

Vivre FM - 7 juin, 2017 - 15:16

Initié il y a quatre ans par Michael Jérémiaz, quadruple médaillé olympique et porte drapeau francais aux jeux de Rio 2016, l'opération "Tous en Fauteuil" propose, avec le soutien de la Fédération Française de Tennis, du groupe Adecco et de Babolat, à toutes personnes présentent dans l'enceinte du stade de venir découvrir le tennis-fauteuil.

 

 

Michael Jérémiaz avec un jeune s'essayant au tennis fauteuil

Cette journée a notamment pour but de promouvoir cette discipline et de rapprocher le public valide et celui en situation de handicap, mais également de favoriser l’intégration des joueurs de tennis en fauteuil au sein des écoles de tennis des clubs affiliés à la Fédération Française de Tennis.

Installé place des Mousquetaires, en plein coeur des allées de Roland Garros, l'évènement ne passe pas inaperçu, les spectateurs se massent rapidement autour des trois mini-cours de tennis installés.

 

 

initiation tennis fauteuil deux spectateurs tapent la balle                 

 

Au programme : Des personnalités, parmi lesquelles la Maire de Paris, Anne Hidalgo, l’actrice Sandrine Kiberlain ou encore le chanteur Grand Corps Malade s’initieront à cette discipline aux côtés de sportifs l'occasion de faire campagne pour la candidature des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

 michael jérémiaz et arie elmaleh en fauteuil roulant             Personalités de la tv et sportifs olympique s'initient au tennis fauteuil       

          

La journée s'est achevée par le tirage au sort de la compétition. Pour ce tournoi du Grand Chelem, huit hommes et huit femmes parmi les meilleurs mondiaux vont s’affronter, en simple et en double du jeudi 8 au samedi 10 juin sur les cours annexes.

Catégories: Actualité handicap

En haut d'une grue, deux mères demandent une AVS

Vivre FM - 7 juin, 2017 - 12:02

C'est un ras-le-bol qu'expriment ces deux mamans enfermées dans une cabine de grutier à Strasbourg. Mère d'un enfant autiste pour l'une, et d'un enfant hyperactif pour l'autre, elles réclament des auxiliaires de vie scolaire pour leurs fils. A plusieurs dizaines de mètres au dessus du vide, elles ont brandi des banderoles où nous pouvons y lire "En marche pour l'école", "Ecole MDPH : stop au sabotage".

 

Au pied de la grue, Aurélien Quintalet veut lui aussi faire réagir les autorités sur ce sujet de société. Il avait grimpé en haut d'une grue il y a deux ans pour obtenir une auxiliaire de vie pour son enfant autiste. Soutenant l'action des deux mères, il a déclaré au micro de nos confrères de France Bleu que l'enfant hyperactif de l'une des maman n'a jamais obtenu d'AVS. Le deuxième enfant, en situation d'autisme, a une auxiliaire de vie scolaire, mais celle-ci ne renouvèle pas son contrat à la fin de l'année.

 

Les négociations entre la police et les deux mères de famille sont en cours.

Catégories: Actualité handicap

Un film sur les déboires sentimentaux et sexuels d'une jeune handicapée mentale

Vivre FM - 6 juin, 2017 - 14:43

Une héroïne handicapée mentale dans le rêve de la relation parfaite

L’héroïne du film est Dora, une jeune femme handicapée intellectuel. Lorsqu’elle découvre sa sexualité elle noue une relation ambigue avec Peter, un homme peu recommandable. Mais Dora est dans le rêve de l’homme parfait et Peter profite rapidement d’elle en abusant de sa faiblesse du à son handicap.

Rapidement Peter se transforme en démon, en allant jusqu'à profiter de Dora dans des scènes sexuelles avec un ami à lui. Dora tombe deux fois enceinte et rêve de fonder une famille. Mais Peter se joue de la jeune femme, lui faisant miroiter des voyages , une vie parfaite .

Une relation qui se transfère sur les parents de la jeune Dora

Dora ne prend plus son traitement elle est débridée. Ses parents s’inquiètent pour elle et souhaitent mette un terme à la relation qu’elle entretient avec  Peter.

Dans ce film beaucoup  de scènes sont déroutantes, mettent parfois mal à l’aise. L’aventure énigmatique de Dora avec Peter se répercute sur la vie conjugale, sexuelle de ses parents.

Le film bénéficie de bonne critique de la presse qui souligne tout de même un film cru, rude, déroutant mais qui est mis en valeur parun jeu d’acteurs exceptionnels.



Catégories: Actualité handicap

8ème Salon Employeurs et Handicap 44

L'AGEFIPH - 6 juin, 2017 - 14:36
Le jeudi 8 juin 2017 de 14 h à 20 h, le MEDEF 44 organise, en partenariat avec l’AGEFIPH Pays de la Loire et la DIRECCTE, la 8ème édition du Salon Employeurs & Handicap 44 en présence de Jean-Pierre Papin au stade de La Beaujoire, à Nantes.
Catégories: Actualité handicap

Nana Mouskouri soutient Skep, une association grecque de sensibilisation au handicap

Vivre FM - 6 juin, 2017 - 10:23

« On a tous un handicap », confie Nana Mouskouri.  L’artiste aux centaines de disques d’or, âgée de 83 ans s’est engagée au côtés de Skep, une association grecque qui intervient pour sensibiliser le grand public au handicap. Skep organise chaque semaine cinq rencontre, elle intervient dans des écoles et organismes publics. La chanteuse, originaire de Crête se dit très sensible à cette question : « Moi, j’avais la myopie qui était un handicap pour moi. J’ai eu un problème de voix que j’ai essayé de guérir… vous savez il y a toujours quelque chose ». Et Nana Mouskouri ajoute que le plus important, c’est de voir les progrès accomplis par les personnes qui vivent le handicap au quotidien.

 

Athena Kritikou, présidente fondatrice de SKEP depuis 2008, s’engage pour une société où chacun aura sa place, se sentira accepté et utile. Pour elle, l’ inclusion est un état d’esprit, une culture et un défi à relever. Depuis 2008 jusqu’à ce jour, elle a collaboré avec 414 écoles et institutions spécialisées et réuni plus de 31.000 jeunes, avec et sans handicap.

Leur principale préoccupation, dans une société où plus de 10% de la population mondiale vit avec un handicap, est de bousculer les habitudes et de changer les attitudes.

Aussi "pour avoir de vrais résultats, il est nécessaire de mettre en œuvre des programmes systématiques de sensibilisation au handicap, d’application fréquente et d’ampleur nationale".

Catégories: Actualité handicap

Des candidats aux élections législatives débattent avec des personnes handicapées

Vivre FM - 1 juin, 2017 - 16:10

Petit fours sucrés et jus de fruits sur la table. C’est dans une atmosphère très détendue et joviale que s’est déroulé le débat des élections législatives organisé par Vivre FM en partenariat avec l’APF, l’association des paralysés de France.

Même si les candidats présents ont, pour certains, admis ne pas bien connaitre la question du handicap, ils ont tous accepté de jouer le jeu. Maud Gatel, suppléante de Mariel De Sarnez  pour La République en marche, Sandrine Richard pour Les Républicains, Pascal Cherki pour le Parti socialiste, Jean-Pierre Coulomb pour La France insoumise, et Sybille Bernard pour Europe écologie les verts sont venus à la résidence du Maine, dans le 14ème arrondissement de Paris pour défendre leurs idées sur deux grands sujets : l'accessibilité et le pouvoir d’achat des personnes handicapées. Le Front national n’était pas représenté car l’APF refuse de discuter avec ce parti politique.

                                      

Le handicap au cœur du débat

 

Face aux candidats, des personnes en situation de handicap, des représentants de l’APF et une reprsésentante du personnel médical du foyer étaient présent. Ils ont eu une heure pour poser leurs questions qui convergeaient presque toutes autour de deux grands thèmes : l’accessibilité, et le pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap.

 

C’est le délégué de l’APF, Lionel Chomet, qui a eu le courage de poser la première question : « Les lois ne sont pas appliquées, ou alors partiellement. Comment pensez-vous intervenir ? »

 

Le débat est à retrouver ici et

 

Catégories: Actualité handicap

Dis maman, c’est quoi un schizo ?

Vivre FM - 1 juin, 2017 - 12:49

Dis maman, c’est quoi un schizo ? Cette question pourrait très bien sortir de la bouche d’un enfant. Mais les adultes devraient eux aussi se poser plus souvent cette question. Alors que l’on entend souvent ce mot dans les médias, il est généralement mal utilisé. C’est ce que dénonce le hashtag #dismaman du blog commedesfous.com.

Créé il y a un an et demi par des membres du Clubhouse France, une association aidant les personnes en situation de handicap psychique, le blog a pour but de « sensibiliser les gens à la question des troubles psychiques ». Pour se faire, une série de six images a notamment été pour faire changer le regard sur la schizophrénie.

 

 

 

 

 

 

Une maladie mal connue

 

Joan est à l’initiative de ce blog et du hashtag. Lui-même concerné à un moment de sa vie par des troubles psychiques, il se considère maintenant comme guéri. Son souhait est « d’interpeller les réseaux sociaux et les médias pour qu’ils comprennent que la schizophrénie c’est autre chose que le dédoublement de la personnalité ».

 

 

Utilisé parfois comme une insulte, entendant souvent dire que tel ou tel politique est schizophrène, il est en a marre que ce mot soit mal utilisé et détourné de son sens. Il trouve cette pratique dégradante et blessante pour les personnes en situation de schizophrénie.

 

 

La schizophrénie est une maladie psychique qui affecte la pensée, les sentiments et les émotions. Se développant généralement entre 15 et 30 ans, on estime que 1 % de la population mondiale est atteinte de ce trouble. Complexe, et difficile à appréhender, une personne atteinte de schizophrénie peut percevoir son entourage comme hostile, être prisonnier de ses hallucinations, entendre des voix, se replier sur elle-même, avoir des réactions émotionnelles étranges…

Un trouble aux multiples facettes qui est bien plus complexe que ce que peuvent imaginer les personnes utilisant maladroitement ce mot.

 

Catégories: Actualité handicap

Une experte des questions sociales nommée directrice de cabinet de Sophie Cluzel

Vivre FM - 29 mai, 2017 - 12:13

Nommée il y a un peu moins d'un an "Conseillère région solidaire "  auprès de Valérie Pécresse au Conseil Régionale d’Ile de France, elle a exercé de nombreuses missions dans la haute administration.

Cette haute fonctionnaire affirme être « engagée pour un service public toujours plus juste et efficace sur lequel les citoyens puissent compter ». Parmi les postes qu’elle a occupés depuis sa sortie de l’Ena, on remarquera un long passage à la "Direction Générale de la cohésion sociale", ainsi qu’auprès de Martin Hirsch, pour la mise en œuvre du RSA.

Catégories: Actualité handicap

David Guillemet : candidat autiste aux législatives

Vivre FM - 29 mai, 2017 - 11:58

« Paysan ! » C’est ainsi que l’éleveur qualifie son métier. Il n’est pas question de parler d’exploitation, même agricole. Dans sa ferme bio et à taille humaine, tous les animaux vivent et pâturent dans des prairies. Le Morbihannais y forme aussi des jeunes en situation de handicap.

Le handicap, c'est un sujet que David Guillemet, 42 ans, connaît bien : autiste depuis sa naissance, il porte plusieurs prothèses articulaires, souffre de crises d'épilepsie, a vécu un burnout et des reconversions professionnelles. Novice en politique, celui qui veut être un candidat comme les autres, rejoint la France insoumise il y a un an. Par indignation. Face au suicide d'un collègue en raison d'une pression trop forte au travail, face aux personnes qu'il voit, de plus en plus nombreuses, rechercher dans les poubelles d'un supermarché de quoi manger. Aussi, lorsqu'une proposition de loi sur la prise en charge de l'autisme est rejetée en première lecture par l'Assemblée Nationale, en décembre 2016. Le programme d’Emmanuel Macron ? Il vaut mieux ne pas lui en parler.

 

 

Des pénalités pour ceux qui n'appliquent pas la loi

La priorité de cet ancien informaticien pour le handicap : réarmer les textes existants de la Loi de 2005, pour les faire appliquer, notamment pour rendre tous les lieux accessibles. Quitte à imposer des sanctions financières.

 

Autres revendications : scolariser les élèves handicapés en milieu ordinaire, ou faire inspecter les conditions de vie des usagers des ESAT par l’Etat.

Le candidat de la France insoumise pense-t-il avoir ses chances aux législatives ? « Vu la pression que nous mettent certains candidats, je pense qu'on a des chances ! », lance l'éleveur bio.

 

Catégories: Actualité handicap

Bilan 2016 : l’Agefiph doit revoir son modèle de financement

Vivre FM - 24 mai, 2017 - 11:30

938 000 personnes en situation de handicap seraient employées, sur 2,7 millions de travailleurs reconnus handicapées âgées de 15 à 64 ans selon l’enquête emploi 2015. Mais le taux de chômage chez les personnes handicapées reste très élevé. Il est à 19 %, soit le double de la moyenne nationale.

Créée il y a 30 ans, l’Agefiph (l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) a pour mission de favoriser et de maintenir l’emploi des travailleurs en situation de handicap. La présidente de l’Agefiph, Anne Baltazar, défend un bilan positif sur l’année 2016. « L’emploi des personnes handicapées est en progression dans les entreprises. Petite progression de l’ordre de 0,1 % par an, on est en train de consolider ce qu’on a ».

 

Mais l’insertion professionnelle n’est pas la seule mission de l’association, le maintien dans l’emploi est également très important. C’est environ 88 000 personnes qui ont accédé ou conservé un emploi grâce à l’aide de l’Agefiph au cours des douze derniers mois.  

La création d’entreprise est également encouragée. Celle-ci opère une légère baisse de 2 % en 2016 par rapport à l’année précédente avec la création de 3 322 sociétés par des personnes en situation de handicap.

 

Une volonté de continuer cette mission d’intérêt public

 

Parmi les personnes handicapées recrutées dans le secteur privé en 2016, 22 % d’entre eux ont obtenu un CDI. 50 % ont été embauchées dans une entreprise de moins de 20 salariés, ce qui est une satisfaction pour l’Agefiph car ces entreprises n’ont aucune obligation d’embaucher une personne handicapée.

Mais, alors que les plus de 50 ans sont nombreux, ils ne représentent que 34 % des personnes en situation de handicap recrutées. Un chiffre encore trop bas selon la direction de l‘association. Même si l’emploi observe une légère hausse régulière depuis quelques années, Anne Baltazar reconnait que l’emploi des personnes handicapées pourrait diminuer les années prochaines si rien n’est fait pour relancer cette dynamique. « Il faut vraiment revoir les choses parce que l’on se heurte vraiment à la fin de l’effet dynamisant de la loi de 2005, et il faudra vraiment que l’on repositionne les choses pour pouvoir continuer à améliorer le taux d’emploi et la politique d’emploi des entreprises en faveur des personnes handicapées ».

 

Une refonte urgente du modèle de financement de l’Agefiph

 

Mais cette mission ne pourra continuer que si le modèle de financement de l’Agefiph est revu. Avec l’augmentation du nombre de personnes handicapées en situation d’emploi, l’association reçoit d’année en année de moins en moins de contributions de la part des entreprises qui reversent de l’argent si elles n’atteignent pas le taux de 6 % de leur effectif en situation de handicap. Pour rappel, la loi de 1987 oblige les entreprises privées de plus de 20 salariés et plus de compter au moins 6 % de personnes handicapées dans leur effectif. De plus en plus d’entreprises atteignant ce taux, il y en a de moins en moins qui reversent de l’argent à l’association. Un problème pour la survie de l’Agefiph comme le souligne sa présidente : « On est vraiment dans l’effet ciseaux entre les recettes de l’Agefiph qui baissent et des demandes qui augmentent. Et 2017 est la dernière année où l’Agefiph a encore de quoi mobiliser des actions en dehors de ce quelle reçoit comme recettes, mais en 2018 ce sera terminé. On sera en fonctionnement minimal, c'est-à-dire que l’on n'aura plus de réserves. On ne pourra plus financer au-delà de nos recettes. On va devoir baisser l’action de l’Agefiph si rien n’est fait. »

 

 

Une enquête des pouvoirs publics est actuellement menée pour proposer des alternatives au mode de financement de l’Agefiph. Les premiers résultats seront publiés en septembre prochain. 

Catégories: Actualité handicap

« Pas de bras pas de chocolat, on peut rire de tout ! » le nouveau livre de Philippe Croizon sur le handicap

Vivre FM - 23 mai, 2017 - 16:32

Au commencement tout fonctionnait et la rééducation fit des miracles

Le ton du récit est drôle et décapant. Cependant l’auteur n’oublie pas d’évoquer les passages les plus difficiles de sa vie : son électrocution à 26 ans sur le toit de sa maison alors qu’il est en train de poser sa nouvelle antenne pour la télévision. Vingt mille volts lui parcourent  le corps, le grillent , le mutilent , entraînent  des arrêts cardiaques successifs. Le corps de Philippe Croizon en pâtit : il est amputé des quatre membres. Mais cela ne l’empêche pas d’en rire sur son lit d’hôpital : « Entre les amputations, j’ai passé quelques 100 heures sur le billard. Autant dire que j’avais ma carte de fidélité chez l’anesthésiste ».

Il s’en sort et passe par une longue étape de rééducation et ne manque pas de faire le « clown » avec les autres patients. Il s’accroche et fait « six heures de rééducation par jour au lieu de quatre ». Ceci dit, de l’humour, toujours « Le mec qui a perdu seulement un bras c’est le veinard de la bande, enfoiré t’as fait quoi pour garder tes trois autres membres ?! »
En rééducation, Philippe organise sa chambre pour y accueillir le meilleur de la compagnie. On y boit, on y mange et on y fume quelques « pétards tombés du camion ». Faire la fête ça fait du bien à tout le monde explique le nageur dasn son livre.

Arrivé dans un nouveau centre de rééducation dans le Morbihan, Philippe retrouve une vieille connaissance, son « mentor », Monsieur Busnel qui lui assène : « dans trois semaines tu sauras pisser et manger tout seul, tu pourras conduire, pour toi rien n’est interdit, ouvre les portes ». Déclic : Croizon se « relève » prêt à croiser le fer.

En 1998 avec les Bleus, il veut faire partie de l’histoire !

Finale 1998, les Bleus décrochent leur sacre mondial. Croizon au bord du terrain arrive à filer sur ses moignons pour se faire dédicacer le ballon par le 11 de rêve de l'équipe de France, et par le Président Chirac ! Retour sur son fauteuil roulant par les bodyguards qui se sont bien faits avoir.

Le changement, c’est le septennat...

Pendant les sept premières années il était un « clown triste ». Bas les masques, la rencontre avec un psy « d’exception » lui redonne la joie de vivre. Fini les dépressions. Il se redécouvre, et devient un « déconneur sans fard ». Famille et amis sont prévenus. Mais toujours pas de chéries, alors il égrène les sites et mise sur les blagues qu’il maîtrise à merveille pour surprendre. Mais la surprise ne fonctionne pas toujours. On notera la réflexion d’une femme : « Rassure moi, au milieu ça fonctionne bien ». Et finalement le miracle se produit, pour elle il arrêtera même la cigarette.

Electricité de France, nage en eau profonde, rallyes et bénévolat : défis relevés.

Croizon se lance dans la traversée de la Manche et cherche un sponsor. Il croise un représentant d’EDF et ne manque pas de lui renvoyer le slogan de l'électricien : « vous me devez bien plus que la lumière ».
C’est parti, il se lance dans le projet fou de traverser la Manche en 2010. L’athlète canapé s’entraîne. 13h23minutes, les chiffres de son exploit. La tasse, il l’a bue mais il a réussi. En 2012 il traverse la Mer Rouge avec un équipement spécifique. Dernier exploit en date, il participe aussi au Dakar 2017 dans un véhicule aménagé.

Il est drôle, il le sait. Philippe commence à faire le tour des entreprises pour parler du handicap. Mais il préfère les moments de sensibilisation dans les écoles, où il fait le show, et dégaine la boite à blagues. La politique, très peu pour lui, il préfère garder sa liberté, pourtant on lui a souvent fait des propositions, notamment de la part de Nicolas Sarkozy.

Petites scènes de rigolades en famille

Il poursuit son ouvrage avec une autodérision manifeste. Il raconte une multitude d’anecdotes sur son handicap. Plus question de s’apitoyer sur son sort. Il continue de cultiver le goût du risque, de raconter des blagues à des personnes qui lui confient leur malheur.

Très heureux en famille, il nous livre avec malice les supercheries que lui font ses enfants. Il raconte également les problèmes qu'il rencontre avec ses prothèses ou encore les plaisanteries qu'il fait à des personnes âgées un peu "mauvaises langues".  Ce qui est sûr,  c’est qu’il nous réserve encore de belles surprises.

Mais pourquoi Philippe Croizon nous offre-t-il de l’autodérision ?

Dans ce livre, le handicap, mieux vaut en rire qu’en pleurer, voilà ce qu’il souhaite. On sent que Philippe est apaisé de là à déclarer « J’ai l’imaginaire très fertile dans la connerie […] j’ai choisi d’ériger la joie et l’optimisme au sommet de mes valeurs afin de faire changer d’humeur les éternels râleurs »
Sur les pages de droite de l’ouvrage, on peut retrouver un florilège de blagues, de tweets et de phrases sorties de discussions qui sont, pour la plupart, hilarantes.


On retrouve le Philippe Croizon émouvant et drôle qu’on connaît. Pour ceux qui ont eu la chance de le croiser, ils retiendront ce caractère blagueur, enjoué qui vous donne le sourire. Pour les valides, retirez-en le meilleur, pour les personnes handicapées, n’y voyez aucune leçon de vie mais plutôt un témoignage au troisième degré et une bonne dose de rires. Croizon nous laisse en beauté. Il continuera à faire le zouave et à expérimenter tout un tas de choses. Il ne dira plus « à cause de mon handicap » mais « grâce à mon handicap »


C'est le sixème ouvrage de Philippe Croizon, en librairie le 24 mai

"Pas de Bras pas de chocolat"

Editions de l'Opportun 12€

Catégories: Actualité handicap

Vincent Vinel, le jeune malvoyant talentueux du show télévisé "The Voice 6"

Vivre FM - 23 mai, 2017 - 10:41

Le 20 mai, il a été retenu pour la suite de l’aventure

Vincent Vinel a interprété "Somebody to love" du groupe Queen. Cette performance s'est déroulée en live ce qui était une première. Car lors de la précédente émission Vincent a joué "Lose Yourself" du rappeur Eminem au piano. Cette performance l’avait « consacré ». Tout le jury s’est levé pour venir autour du candidat. Zazie, Florent Pagny, Matt Pokora et Mika lui ont tous adressés des louanges. Et c’est le chanteur mondialement connu "Mika" qui a voulu le prendre dans son équipe.
Entre « l’élève et le professeur » c'est l’alchimie. Durant les séances de coaching, Mika a poussé le jeune homme à montrer ses émotions. Pari gagnant, en live pour son premier « prime », accompagné d'une chorale derrière lui, il a encore provoqué de très bonnes réactions. Le public le soutient fortement. Il a réussi à créer une vague de sympathie autour de son profil atypique.

Vincent Vinel n’aime pas forcément s’appesantir sur son handicap

Malvoyant, il ne voit que de très près. Il excelle au piano. Dans des interviews précédentes, il déclarait « ne pas trop aimer parler de son handicap ». Mais, Vivre FM lui a posé quelques questions quant à sa présence dans le show télévisé. Le jeune homme prend ses marques sur scène comme lors de sa dernière apparition. Il est guidé par Nikos Aliagas. En dehors du petit écran, il peut compter sur « un entourage et une famille dont il est très proche ».

Transformer son handicap en force

Interrogé sur son parcours et les conseils qu’il peut prodiguer à d’autres jeunes handicapés, Vincent Vinel répond qu'« il faut se battre, enfoncer les portes car personne ne les ouvrira pour vous ». Une devise qu’il s’est appliquée à lui-même. Il a d’abord commencé en jouant dans les gares sur les pianos mis à disposition par la SNCF. Il publie ses vidéos sur Youtube et fait un carton. A ce moment, la chance lui sourit, il est repéré par une personne du casting de "The Voice 6". Il ne se pose pas la question une seconde, il saisit sa chance. Depuis, il épate tout le monde. Certains le voient même gagnant du show TV.

Sur cette vidéo, on le voit entouré d'un public de voyageurs et de badauds conquis :

Peut-il faire bouger les stéréotypes autour du handicap dans les médias ?

Vincent est très blagueur et enjoué, il continue son chemin en cassant les codes. Mais, peut-il changer la perception qu’ont les téléspectateurs à l’égard des personnes handicapées (qu’on voit peu à la télévision) ? Il préfère ne pas vraiment se prononcer arguant même que « cela aurait déjà était fait avant lui » et déclare aussi « on verra bien ». La musique c’est la voix et les oreilles. Une belle manière de donner de l’envie à quiconque veut se lancer, il finit tout de même par dire « que oui, cela met peut-être en lumière le potentiel d’une personne handicapée devant des millions de téléspectateur ». Son avenir ? Il le voit en musique bien évidemment.
On l'écoute parler de sa musique et du handicap dans les médias :



Son message à tous ceux désireux de se lancer et qui ont un handicap ou une difficulté à surmonter :

Vincent Vinel aura peut-être la chance d'aller au bout de l'aventure "The Voice 6".

Catégories: Actualité handicap

Wu Jing, la flutiste aveugle : de la Chine à l’orchestre philharmonique de Stockholm

Vivre FM - 23 mai, 2017 - 10:27

Elle a 28 ans et son parcours ressemble à un conte de fées. Jing est née en Chine, elle a 15 mois lorsqu’elle développe un retinoblastome, une tumeur de la rétine qui entraîne une cécité totale. A dix ans la fillette s’intéresse à la musique et apprend la flute chinoise et occidentale. Elle récolte de nombreux prix mais son handicap l’empêche de développer son talent et elle se lance dans l’athlétisme jusqu’à briller aux jeux olympiques d’Athènes en 2008.

L’adolescente se sent entravée dans son épanouissement elle part aux Etats-Unis où elle rencontre plus tard son compagnon suédois dont elle adopte le pays. Wu Jing n’a pas abandonné pour autant la musique et sa carrière soliste prend de l’ampleur. Cependant accompagnée par une équipe soudée, elle rêve de participer à un orchestre philarmonique.

Les nouvelles technologies au service de l'inclusion

La jeune flutiste se trouve face un obstacle, celui de suivre un chef d’orchestre qu’elle ne voit pas. Une technologie est alors développée : le «  tactsense » qui permet La captation, l’encodage et la traduction numérique des gestes du chef d’orchestre. Des impulsions transmises par des petites décharges au pied droit. Et ça marche !

Le parcours de cette artiste fait l’objet d’un film réalisé par Lotta Hellman, où l’on suit cette formidable épopée musicale et scientifique. Wu Jing, flûtiste aveugle 2.0 est diffusé sur Planète + diffusé le 24 mai à 21 h 40.

Catégories: Actualité handicap

What is XML-RPC in WordPress Used For?

handicitoyens.over-blog.com - 23 mai, 2017 - 08:24
XML Remote Procedure Call (XML-RPC) is a simple and portable way to do remote procedure calls using HTTP. What is XML-RPC WordPress implementation? The XML-RPC can actually be used with Perl, Python, C, C++, and Java aside from PHP. We all know the relationship...
Catégories: Actualité handicap

Tanzanie, un lecteur MP3 pour informer les femmes qui ne savent pas lire

Vivre FM - 22 mai, 2017 - 13:40

Les enfants sont les premières victimes de la précarité et des maladies, notamment en Afrique subsaharienne. Diarrhées, Sida, malaria… « Toutes les 6 secondes, un enfant de moins de 5 ans meurt. La plupart de ces décès pourraient être évités » c’est le constat que dresse Uridu, un organisme allemand à but non lucratif. En collaboration avec le ministère de la Santé de Tanzanie, Uridu a mis au point un lecteur MP3 qui fonctionne à l'énergie solaire. Cet appareil est destiné aux femmes vivant dans les régions rurales et qui ne savent pas lire. MP3forLife permet d'accéder à 400 réponses à des questions sur la santé, la nutrition, le planning familial, le soin des enfants et la sécurité au travail. Les fichiers compressés sont traduits dans toutes les langues parlées dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Un lecteur MP3 à 10 dollars distribué gratuitement

La fondatrice d'Uridu, Félicitas heyne, nous précise l'objectif de ce programme qui n'est pas uniquement pédagogique: « Partout ou les femmes auront plus de pouvoir, une spirale favorable sera lancée, la santé et l'éducation s'améliorent, les populations se stabilisent, les économies grandissent". Ce MP3 coûte 10 dollars et certaines ONG locales en distribuent gratuitement ces MP3. Plus de 10 000 bénévoles répartis dans 100 pays traduisent toutes les réponses enregistrées dans le MP3 en fonction de chaque pays destinataire. La Tanzanie fait figure de test. L’objectif d’Uridu est de proposer MP3forLife dans d’autres pays.

Catégories: Actualité handicap
Syndiquer le contenu