Les déficiences sensorielles

Les déficiences sensorielles regroupent toutes les défaillances liées à quatre de nos cinq sens, à savoir l’ouïe, l’odorat, le toucher, et la vue.

Les troubles auditifs 

La surdité affecte l’audition des personnes qui en sont atteintes, rendant ainsi la communication difficile voire impossible. En France la surdité concerne plusieurs millions de personnes atteintes à des degrés divers.

Les différentes causes des troubles auditifs :

Le vieillissement

C’est la première cause des troubles auditifs. L’audition est en effet le sens qui vieillit le plus précocement : notre ouïe s'affaiblit progressivement à partir de 30 ans ! Ce phénomène lié à l'âge s’appelle la presbyacousie, il devient socialement gênant à partir de 50-55 ans. La presbyacousie représente environ 90% des cas de perte auditive et se corrige facilement grâce à une aide auditive. L’aide auditive va réduire les problèmes de communication liés à une audition insuffisante, pourvu que la prise en charge soit précoce. Aujourd’hui on estime que 60% des plus de 60 ans ont des troubles de l’audition alors que 20% à peine sont équipés d’aides auditives.

Le bruit

Le bruit fait partie de notre quotidien, et si nous croyons nous en être habitués, notre corps a encore du mal à s’y accommoder. Musique, télévision, nuisances urbaines, les excès de décibels affectent notre audition. Les nuisances urbaines dans les grandes villes, essentiellement générées par l’automobile et les transports.

L’hérédité

Plus d’un nouveau-né sur 1 000 présente une surdité profonde ou sévère. 80% des surdités sont d’origine génétique. Cette déficience, chez l’enfant, entraîne des conséquences sérieuses sur l’acquisition du langage et sur la scolarité.

Les causes médicales

La déficience auditive peut avoir différentes origines médicales, chez l’enfant par exemple cela peut être dû, à une maladie contractée par la mère durant la grossesse : toxoplasmose, cytomégalovirus, rubéole, à un problème génétique, au recours à une réanimation à la naissance, à des otites à répétition, aux méningites. Chez l’adulte cela peut être dû au neurinome, une tumeur non cancéreuse du nerf auditif, au tabac et à certains antibiotiques.

Les acouphènes

L'acouphène est provoqué par une transmission anormale du message nerveux vers le cerveau. Les bourdonnements dans les oreilles apparaissent sans aucune stimulation sonore externe. C'est tout le système auditif qui est ainsi altéré.

Surdité et emploi 

Si pendant longtemps la surdité empêchait toute forme de socialisation par l’emploi, l’ère des nouvelles technologies tend à changer la donne. En effet que ce soit lors de la recherche d’emploi ou lors de l’activité même, Internet permet à la personne atteinte de ce mal d’envisager une vie professionnelle.

Pôle-Emploi dispose aujourd'hui d'un outil multimédia capable de mettre en relation, par ordinateurs interposés, une personne malentendante sans emploi et un de ses conseillers. Entre les deux écrans, un site internet et surtout des interprètes de la langue des signes. On appelle cela la visio-interprétation, c’est un outil qui simplifie considérablement la vie des personnes sourdes ou malentendantes. Seulement pas toutes les agences Pôle-Emploi ne possède ce dispositif.  

Cécité et malvoyance

On compte environ en France 80.000 handicapés visuels. Selon l’Union européenne des aveugles : « une personne malvoyante est une personne dont la déficience visuelle entraîne une incapacité dans l'exécution d'une ou plusieurs des activités suivantes: lecture et écriture (vision de près), activités de la vie quotidienne (vision à moyenne distance), communication (vision de près et à moyenne distance), appréhension de l'espace et déplacements (vision de loin), poursuite d'une activité exigeant le maintien prolongé de l'attention visuelle.

Lorsqu’une personne est soudainement atteinte de difficultés visuelles entraînant une suspension voire un arrêt définitif de l’activité professionnelle, des aides sont disponibles, en effet des compensations financières sont en effet disponibles afin d’acquérir du matériel, rendre un logement accessible ou bien aménager un poste de travail. Ces aides sont disponibles auprès de la Sécurité sociale, de votre commune, du conseil général, des Sameth (Service d'appui au maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés), de la Maison départementale des personnes handicapées MDPH.  

Ces prestations, compensations du handicap, ou allocations personnalisées d'autonomie peuvent être versées quel que soit le lieu de vie de la personne malvoyante : domicile, maison de retraite...

L'employeur peut aussi bénéficier d'aides financières pour maintenir un salarié à son poste. Avant tout il est nécessaire d’effectuer une demande de reconnaissance de travailleur handicapé. C'est ensuite la CDAPH, Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées qui décidera d'attribuer ou non la qualité de travailleur handicapé.  

C'est quoi exactement la cécité?

  • La cécité c'est l'absence de vision, il existe différents types de cécité :
  • La cécité clinique qui sous-entend une mise hors d'état de fonctionnement de l'organe visuel.
  • La cécité pratique ou incomplète qui oblige le sujet à agir comme un aveugle.
  • La cécité légale qui est le degré d'atteinte visuelle qui autorise, dans un pays donné, un individu à recevoir une aide.
  • La cécité professionnelle ou quasi-cécité ou cécité économique qui exige une formation particulière pour l'apprentissage d'un métier.
  • La cécité sociale : qui empêche tout travail nécessitant l'emploi de la vue et qui requiert une tierce personne lors des déplacements.

En France, une personne aveugle est réglementairement une personne dont l'acuité visuelle du meilleur œil après correction est inférieure ou égale à 1/20e. Cette personne a droit à une carte d'invalidité sur laquelle on appose la mention "étoile verte".

Les causes de cécités dans les pays occidentaux

Les causes de cécités sont nombreuses et surviennent généralement lors d’une maladie :

  • La micro-angiopathie diabétique.
  • Le glaucome.
  • La cataracte.
  • Le décollement de rétine.
  • Les accidents de voiture et les accidents du travail sont responsables de traumatismes divers : lésions de la cornée, lésions du globe, hémorragies du vitré, décollement de la rétine...
  • Infection virale de la cornée (kératite herpétique...).
  • Affections congénitales.
  • Cancer (rétinoblastome).
  • Kératocônes.
  • Atrophie du nerf optique.
  • Sclérose en plaques.
  • Maladies métaboliques et dégénératives.
  • Névrite optique rétro-bulbaire (intoxications, alcoolisme...).
  • Occlusion des vaisseaux de la rétine.

Cécité et emploi

Plus de la moitié des aveugles ne peuvent trouver du travail du fait de leur handicap. Pourtant certains métiers permettent aujourd’hui l’emploi de personnes aveugles. Des métiers qui demandent la sollicitation des autres sens : masseurs-kinésithérapeutes, standardistes, service-clients, commerciaux, musiciens professionnels. Mais aussi les carrières intellectuelles, les métiers de l'informatique… Parfois même une personne aveugle peut envisager des métiers manuels ou agricoles…