Handicapé, mon identité

Que cela concerne le regard que l'on porte sur elle ou bien le regard qu’elle porte sur elle-même, la personne souffrant d'un handicap doit vivre avec des caractéristiques qui font d'elle un être différent.

Des caractéristiques qui façonneront son identité, une personnalité qui devra évoluer dans une société qui parfois encore dédaigne les handicapés. Car dans une société où l'apparence tient une importante place, la personne en situation de handicap devra s'accepter, s'apprécier et s'estimer avec ses différences. Toutefois elle n'existe pas seulement au travers de son handicap, et si la perception des gens en général reste empreinte d'un étiquetage stigmatisant, la personne handicapée devra aller au-delà de cet état de fait, et développer d'autant plus, les autres caractéristiques de sa personne et de sa personnalité. Or il est difficile de se construire et d'évoluer en dehors du regard d'autrui, et notre société doit encore faire des efforts dans ce contexte.

Le handicap physique ou mental peut provoquer de profondes blessure qui dans la plupart des cas se traduisent par l'isolement. La personne souffrant d'un handicap peut être amenée à rompre tout lien social et se plonger dans la solitude pour s'y noyer. L’handicap peut parfois altérer les rapports avec l’entourage. Le besoin quasi permanent d'aide peut être durement vécu de part et d'autre de la relation. Pourtant il est essentiel de limiter cette interdépendance afin que l'identité des personnes impliquées ne soit altérée.

Les mentalités ont cependant changé, la différence autrefois source d'exclusion est désormais perçue comme un atout, on parle parfois de discrimination positive. Mais au fond est-ce réellement ce que souhaite une personne en situation de handicap? Elle revendique aujourd'hui tout simplement son droit à être considérée comme un individu à part entière tout en jouissant des droits qui lui sont accordés compte tenu de son trop peu de mobilité. Une nouvelle forme de reconnaissance sociale s'est peu à peu dessinée: l’handicapé s'insère dans le monde professionnel, premier pas vers une véritable socialisation. Par ailleurs, le souci d''accessibilité est davantage pris en compte par les promoteurs ou autre constructeur. Les loisirs et les activités ont connu de même, une avancée considérable ces dernières années. C'est pour toutes ces raisons que la personne handicapée doit sans cesse se projeter dans l'avenir, par le biais de projets, de réalisations, de créations... Une manière de toujours garder le fil, en faisant fi de tous les obstacles, qu'ils soient matériels ou humains. C’est ainsi que l'individu se dépasse et avance sur le chemin de la réussite. Certes cela demande des efforts supplémentaires et le déploiement de beaucoup d'énergie mais seule l'activité lui permettra d'exister. Exister en tant que individu et non en tant qu’ « handicapé ».