Les aides aux employeurs de travailleurs handicapés

L’aide destinée à compenser la lourdeur du handicap
 

Sur décision du directeur régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), après avis éventuel de l’inspecteur du travail, l’Agefiph peut verser une aide aux employeurs.
Cette aide a pour but de compenser la lourdeur du handicap évaluée en situation de travail, au regard du poste de travail occupé, après aménagement optimal de ce dernier, par un bénéficiaire de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.
La demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap en vue de l’attribution de cette aide à l’emploi est adressée, par pli recommandé avec demande d’avis de réception, par l’employeur d’un bénéficiaire de l’obligation d’emploi au DIRECCTE de la région où est situé l’établissement auquel ce bénéficiaire est rattaché.
 

A savoir : Cette aide ne peut être cumulée avec la minoration de la contribution à l’Agefiph prévue pour l’embauche d’un travailleur handicapé.

Aide à l’aménagement des postes de travail

Cette aide permet aux entreprises d’adapter leurs équipements à leurs salariés en situation de handicap.
Cette aide doit être demandée au préfet du département où est situé l’établissement.
Son montant n’excède jamais 80 % du coût de l’adaptation ou de l’aménagement prévu.
 

A savoir : L’aide peut aussi concerner les charges supplémentaires liées à l’encadrement. Cela ne peut excéder 50 % des dépenses d’encadrement supplémentaire afférentes à une période donnée.